Salpètre humidité
0 votes (0/5)

Les dépôts de résidus blanchâtres au niveau des murs sont des signaux d'alarme pour l'habitant. Informant de la présence de salpêtre, ces éléments peuvent représenter des risques pour la santé. Si l'éliminer devient vite indispensable, le salpêtre nécessite aussi des traitements de fond de l'humidité.

Qu'est-ce que le salpêtre ?

Le salpêtre, également appelé « sel de pierre » se compose de sels minéraux. Ceux-ci se retrouvent dans un sol humide, et forment le salpêtre en s'accrochant à vos maçonneries. Dans les vieux édifices, le manque de drainage et l'absence de filtres pour centrales VMC en accélèrent l'apparition. Il est donc nécessaire d'installer une centrale VMC pour plus d'efficacité.

Les remontées capillaires contribuent à remonter les sels minéraux, en surnombre dans le sol. Renfloués à la surface, ils demeurent suspendus aux murs humides. Le salpêtre est constitué de dépôts d'efflorescences, mais aussi de cristaux blancs qui se retrouvent à proximité. La salissure s'incruste dans les matériaux, et est à l'origine des taches grises qui altèrent l'apparence de vos constructions.

Salpêtre : comment en détecter la présence ?

La présence de salpêtre se fait vite remarquer. En dehors des traces laissées par les remontées capillaires, le salpêtre est aussi à l'origine d'une forte dégradation de vos murs et de leur apparence. Le nitrate de potassium provoque l'effritement de vos enduits, parfois des murs.

Leur impact sur l'esthétique d'un intérieur est considérable. Il décolle le papier peint, et entraîne la formation de moisissures sur les murs. S'il est souvent cité parmi les principales causes de dégradation de logement, le salpêtre peut aussi être responsable de divers problèmes de santé.

Une exposition régulière au salpêtre peut être à l'origine de bronchites ou des rhinites chroniques. À tout âge, il peut aussi provoquer différentes allergies ou des migraines.

La ventilation, un indispensable contre le salpêtre

S'attaquer au salpêtre est indispensable avant qu'il n'abîme totalement votre intérieur. Le traitement de surface commence par un assèchement des surfaces et de l'intérieur des murs. Investir dans une ventilation performante vous permettra de prévenir cette accumulation anormale d'humidité.

Les bons équipements supprimeront toute remontée de sels minéraux, et permettront à l'air de circuler à travers la maison. Vous trouverez dans le commerce plusieurs sortes de filtres qui amélioreront votre cadre de vie :

  • la VMC à simple flux : propose une extraction de l'air saturé à travers la maison, dont celle des pièces humides. Son circuit permet un renouvellement naturel et régulier de cet air
  • la VMC à double flux : son fonctionnement est similaire à celui d'un filtre à flux simple. Il peut cependant aspirer l'air extérieur et le réchauffer pour optimiser le confort en intérieur
  • la ventilation mécanique répartie ou VMR : qui fonctionne comme la VMC, mais qui dispose d'aérateurs individuels
  • la ventilation mécanique inversée, également appelée “VMI”, elle va faire entrer de l'air chaud à travers la maison.

Le traitement du salpêtre impliquera aussi un remplacement de tous les enduits contaminés. La démarche se fait à l'aide d'une simple brosse, avant de reboucher trous et fissures. Il sera ensuite nécessaire de poser un enduit spécialement conçu pour ne pas retenir le salpêtre. La finition sera réalisée en fonction de la décoration de votre intérieur.